vendredi 20 novembre 2015

Les Marais de Guin

Vous cherchez un coin de détente ? Vous voulez vous rapprocher de la nature, mais n’avez pas beaucoup de temps ? Alors essayez les marais de Guin. Ils sont facilement atteignables depuis la gare de Guin : puis à environ 30 minutes de marche.



Ou depuis Garmiswil en allant sur Räsch :


Sur une surface totale de 22 hectares, vous trouverez de nombreux étangs qui forment la zone marécageuse de Guin. La tourbe fut exploitée surtout pendant la 2ème Guerre Mondiale et depuis 1981 ces marais bénéficient d’un statut de protection au niveau national. Pour en sauvegarder les plantes typiques, les prairies humides sont aujourd’hui régulièrement fauchées. Des mesures sont également prises contre l’embuissonnement.

Une étude est en cours pour établir si le niveau de l’eau peut être rehaussé.

Les marais sont un site de reproduction des batraciens (8 espèces : le crapaud commun, la grenouille rousse, la grenouille verte, le triton alpestre, le triton palmé, le triton lobé, le triton crêté et occasionnellement la rainette verte).

Au moment de la migration de ces amphibiens vers leur lieu de ponte, l’AGUD (Arbeitsgruppe Umwelt Düdingen) place des barrières de protection le long de la route. Depuis 1992, plus de 40’000 batraciens ont ainsi pu être sauvés.

On peut aussi y observer de nombreux oiseaux.

Donc pas loin de Fribourg, vous passez dans un autre monde, fait d’ambiances berçantes, de sons feutrés tout en marchant sur un tapis de copeaux et de feuilles mortes.

Nous nous y sommes promenés par une magnifique matinée d’automne illuminée de couleurs flamboyantes et sommes revenus totalement ressourcés et apaisés dans la ville bruissante.

Flyer
Album photos
www.pandaclub.ch

Marielle

Aucun commentaire: