mardi 6 avril 2010

Notre lac, au secours, aux voleurs!

Mais où est-il donc passé ?
Les renards, les oiseaux, les marmottes… se réfugièrent au plus vite lorsque la fin de l’automne fut venue !
D’une maison chauffée à l’autre, dans le courant de cet hiver plutôt rude, nous aussi nous sommes réfugiés. Personne ne s’est rendu compte, combien le barrage de Rossens a eu soif et le ciel, lui, ne semblait pas si triste…. Peu de larmes pour désaltérer notre lac de La Gruyère.

Aux premières journées printanières, quelle expérience incroyable que de n’avoir plus vraiment un lac près de chez nous, mais le sillon de feu la Sarine entre Corbières et le Bry.


Quelques vestiges de pont et de maison ont été mis à jour. Certains bateaux se sont vus bien mal pris, tous attendent certainement impatiemment la fonte des neiges pour retrouver l’élément manquant!


L’île d’Ogoz n’en était que plus longtemps et largement accessible. Des balades très inhabituelles sur les berges de ce plan d’eau à mi-chemin entre la rivière et le lac ont été possible et le sont encore en partie. Si une visite de l’île, à sa chapelle et aux ruines de son château, en période d’abondance vous dit ; aller sur la page de notre site ci-dessous, vous y trouverez des informations pour y aller en bateau.

www.fribourgregion.ch/fr/navpage-ExcursionsFR-OtherExcursionsFR-134705.html


Le Gibloux, La Berra, Moléson et d’autres montagnes alentours moins connues, accessibles soit à pied soit en remontées mécaniques valent le déplacement, pour y trouver divers points de vue sur ce paysage si changeant !

www.fribourgregion.ch/fr/navpage_list-TransportFR-CablewaysFR.html



Catherine/ A12

Aucun commentaire: