jeudi 24 septembre 2015

La 3ème Bénichon du Pays de Fribourg


Du 25 au 27 septembre 2015, deux événements traditionnels ont lieu à Planfayon : dès demain et jusqu’à dimanche, découvrez la Bénichon du Pays de Fribourg ; samedi, ne manquez pas la désalpe et le retour des troupeaux en plaine.

Voici le programme du weekend :

Vendredi
Suite à la partie officielle, il est possible pour les écoles, sur réservation, d’avoir une visite de la ferme de la Bénichon. Dès 17h00, vous pouvez déguster le menu de Bénichon et continuer la soirée en musique. À 20h00, rendez-vous à l’église de Planfayon pour un concert exceptionnel et gratuit de musique folklorique.

Samedi
De 9h00 à 18h00, découvrez le marché du terroir ainsi que ses nombreux produits traditionnels. Durant cette journée a également lieu la 11ème édition de la désalpe à Planfayon : de 9h00 à 14h30, ne manquez pas le défilé des troupeaux décorés. Jusqu’à 1000 animaux arriveront à Planfayon durant la journée. N’oubliez pas de déguster le traditionnel menu de Bénichon et de profiter des diverses animations musicales, cors des Alpes, lanceurs de drapeaux et jodlers.

Dimanche
De 9h00 à 17h00, découvrez également le marché du terroir. À 9h00 a lieu la messe de la Bénichon à l’église de Planfayon. De 11h00 à 17h00, dégustez le menu traditionnel de Bénichon. Vous avez également l’occasion de visiter la ferme de la Bénichon jusqu’à 17h00, heure de fin des festivités.

Plus d’informations : www.benichon.org

Mélanie Beuret
 

vendredi 11 septembre 2015

Du 17 au 27 septembre, délectez vos papilles !

Bonne nouvelle pour les adeptes des plaisirs de la table : du 17 au 27 septembre, c’est la semaine du goût !

Participer à la semaine du goût, c’est se réunir pour profiter de la richesse des produits du terroir en se ressourçant. L’échange, la diversité et le savoir-faire artisanal sont à l’ordre du jour. Grâce aux diverses initiatives, la démarche s’inscrit dans une notion de tradition et de développement durable, et favorise l’innovation et la promotion de la santé par une alimentation saine.


De nombreux événements sont organisés dans toute la Suisse à cette occasion, autant pour les petits que pour les grands. A Fribourg Région également, une multitude d’opportunités s’offrent à vous ! Voici quelques idées :

- Visitez les villes de Bulle et Fribourg, tout en dégustant les spécialités de la Bénichon
- Echangez votre confiture avec vos voisins et participez au concours de confiture
- Participez à un atelier de cuisine sans gluten
- Dégustez des fruits cultivés par des producteurs au Cameron
- Et bien plus encore : www.gout.ch

Pour les jeunes de 16 à 25 ans, ne manquez pas l’occasion unique de savourer un menu gastronomique de 4 plats dans un grand restaurant pour seulement CHF 60.- !

Inscriptions sur www.gout.ch

Lucie

vendredi 4 septembre 2015

Bénichon & bricelets singinois

Le bricelet singinois (Singine: district suisse-allemand du canton) diffère du bricelet qui est fabriqué dans la partie francophone par le fait qu'il est salé! Ce n'est pas la seule différence. Ce bricelet est plat et est cuit traditionnellement au feu de bois.


Dans notre famille romande, c'est grâce à un mariage avec une famille Buchs de Jaun que la tradition singinoise nous a ainsi été transmise. Début septembre, en prévision de la Bénichon de la plaine (2ème week-end de septembre) les préparatifs commencent. Il y a bien sûr la moutarde de Bénichon qui ravive les papilles des connaisseurs, la cuchaule et son petit goût safrané, les cuquettes et leurs feuilletés délicats et fragiles, les pains d'anis et les croquets au bon goût des souvenirs d'enfance et nous préparons également les bricelets singinois.
 
 La pâte est préparée la veille puis étalée et coupée en de longues bandes qui sont ensuite reliées.

Le fer à bricelet, en fonte, se compose de deux parties reliées par un long manche. Le décor des fers comportent souvent des armoiries. Il faut le préchauffer dans le feu de bois. Puis déposer entre les deux fers 2 bandes de pâtes, en croix, afin de garder, si possible, les 5 trous. C'est en quelque sorte, le but du jeu mais pas toujours facile à réaliser!


Avec une bonne braise, compter quelques minutes de cuisson et retourner le fer à mi-cuisson.


Pour une pâte faite à base de 1l de crème, il faut compter une heure de travail pour un rendement d'une centaine de bricelets. Le résultat pour 5 litres est toujours assez impressionnant. Au final, les entreposer dans une boîte en fer-blanc et fermer hermétiquement afin de les conserver jusqu'à la Bénichon, si possible! A l'apéritif, avec un petit verre de vin blanc du Vully, c'est un vrai régal.










 Santé et bonne dégustation !

Corinne