vendredi 20 septembre 2013

Les Préalpes fribourgeoises vues du ciel

Aucun nuage au rendez-vous de ce début de matinée de septembre à l’héliport de La Gruyère à Epagny. La promesse d’un vol inoubliable !
  
Yvan, pilote chevronné, est aux commandes de l’Ecureuil B3, hélicoptère monoturbine pouvant accueillir 5 passagers. Je conviens avec lui de l’itinéraire me permettant de survoler quelques sommets des Préalpes auxquels je suis particulièrement attachée; mais en 10 minutes, tous mes vœux ne peuvent êtres exaucés…
Bien harnachée, le casque sur les oreilles, je suis prête au départ, non sans une bonne dose d’excitation : le privilège de pouvoir contempler le monde d’en haut.  Place tout d’abord au décollage du Schweizer 300C, un mini-hélicoptère destiné en priorité aux heures de formation. Puis l’Ecureuil s’envole pour atteindre rapidement sa vitesse de croisière, à plus de 220 km/heure.
La Vallée de la Jogne s’ouvre tout d’abord à moi, le village de Charmey dans toute son étendue… Nous montons ensuite le long des Dents-Vertes pour redescendre vers la Vallée des Morts, que c’est beau ! Le vol se poursuit en direction du Chalet du Régiment. Les Gastlosen s’approchent, les imposantes parois sont intimidantes, magnifiques, juste extraordinaires !
Vu d’en haut, le chemin du Col du Loup rejoignant la Wandflue paraît à portée de tous. Tiens, deux jeunes filles s’y baladent, incroyable coïncidence ! c’est bien Marleen et Nadina, mes deux collègues. Elles ne peuvent se douter qu’elles sont observées de si haut ?
Cap maintenant sur la Hochmatt, les vallées du Gros-Mont et du Motélon, les alpages… les troupeaux se trouvent encore nombreux à cette saison.
Yvan me rend attentive, nous approchons de l’Intyamon, le vol va prendre fin. Non ce n’est pas possible, 10 minutes se sont écoulées ? Coup d’œil encore sur le château de Gruyères avant de se poser avec précision devant l’aérogare.
Quelle expérience unique, que d’émotion de pouvoir frôler les sommets des Préalpes fribourgeoises– si court mais si intense !

Marie-Christine

Aucun commentaire: