mercredi 26 août 2009

Premières impressions d’une jeune polonaise en visite dans le canton

J’ai accueilli cet été notre ancienne fille au pair qui venait découvrir pour la première fois le canton de Fribourg. Voici ci-dessous le résumé et ses premières impressions après une journée passée dans notre région...
Chantal
_______________________________________
Jeudi, 9 juillet

Région des Lacs : tour du Lac de Morat à vélo .

Départ de Morat avec la famille Niklès. Le début du trajet en vélo est facile et agréable – on longe la côte. Vers midi, on s’est arrêté pour boire un verre dans un restaurant au bord du lac – à Vallamand. Je ne pressentais pas que ça allait être un dernier moment de pause avant d’attaquer le Mont Vully. La petite côte au départ de Vallamand-Dessous m’a déjà signalé que ma condition physique était loin d’être la meilleure! J’ai essayé de pédaler et respirer réguliѐrement pour « ne pas perdre le rhytme »...La vue du haut a récompensé tous mes efforts. Au premier plan, les vignes, au second, le lac, au dernier les montagnes. Des superbes vues panoramiques se sont ouvertes à mes yeux, une donnant sur le lac de Neuchâtel, l’autre sur le lac de Morat. Les jambes molles et les mains tremblantes, j’ai encore mémorisé tout ça avec mon appareil. La descente du Mont Vully a été rapide. En bas, une douce surprise nous a été réservée par Chantal. On a goûté au fameux gâteau de Vully, un bout de sucré et un bout de salé. Hmmm, je m’en régale encore rien qu’en y pensant !









Fribourg « Vieille Ville »

Mais ce n’était pas encore terminé avec le vélo, ce jour-là. Aprѐs une bonne douche, j’ai décidé d’aller faire un tour en ville. Départ de Marly à vélo jusqu’à la gare de Fribourg.
Rue de Romont, Rue de Lausanne. Il n’y avait pas beaucoup de monde pour le moment, à part un endroit prѐs duquel se tenaient les tentes du festival de jazz : Place Georges Python. Puis Hôtel de Ville et Cathédrale. Je voulais me rendre sur les deux ponts que j’ai vus de la voiture en passant par la ville avec Chantal en rentrant de Morat... Bientôt j’ai atteint le premier. Son nom je ne l’ai appris que plus tard, Pont de Zähringen. La vue était superbe – à mes pieds une vraie cité médiévale avec une tour, des remparts, un pont en bois « le Pont de Berne », des rues pavées... Je n’en croyais pas mon objectif … J’ai décidé d’atteindre une autre point d’où la vue devait être encore meilleure. Je ne me suis pas trompée, la vue est magnifique. Je souhaitais me rendre dans les méandres de ces petites ruelles pavées. C ‘était trop féerique et moi, je voulais me retrouver dans ce conte. Je suis descendue par une cage en bois qui longeait le mur de la tour. Je suis arrivée devant une porte d’entrée à la vieille ville. Un panneau jaune avisait les visiteurs entre autres qu’ils devaient porter des chaussures appropriées (talons hauts déconseillés). J’ai trouvé cela original et même « attendrissant », que la commune de Fribourg se soucie des touristes, c’est assez inhabituel. J’ai adoré la vue qui s’est offerte à mes yeux. Une ruelle pavée, vieilles façades, des réverbères, une petite fontaine fleurie. J’aurais aimé pénétrer dans les petites ruelles et les petites places que je voyais de loin, mais il commençait à faire tard …
Je suis retournée à Marly en vélo le cœur battant...
En arrivant j’ai dit à Chantal :
« J’ai changé d’avis, ce n’est plus Bâle, ni Berne, ni même Genѐve, c’est Fribourg, la plus belle ville de Suisse ! »

Sylwia Ptasinki, jeune Polonaise en visite dans le canton

Aucun commentaire: